0

Comment Faire un Jardin sur Terrasse ou Balcon ?

potager jardin terrasse balcon

Bienvenue sur Année du Jardin, pour tous ceux qui nous découvrent avec cet article. Nous sommes ravis de vous revoir pour ceux qui ont l’habitude de nous lire. Maintenant que les politesses conventionnelles sont établies, passons à ce qui nous intéresse le plus, vous comme moi ; notre sujet du jour qui n’est autre qu’un tuto sur la réalisation d’un jardin potager sur une terrasse ou un balcon.

Beaucoup de personnes s’empêchent même de penser à cultiver des plantes potagères sur leur terrasse en imaginant qu’il faut forcément un espace important pour réaliser ce type de projet. Et bien détrompez-vous ! ( ou trompez-vous, puis détrompez-vous ; pour ceux qui ont eu la vanité de ne pas se tromper. )

Il est même bien plus judicieux de démarrer avec un petit potager qui grandira avec le temps et au fur et à mesure de vos expériences. Sachez que vous pouvez déjà subvenir à une bonne partie de vos besoins alimentaires avec de tout petits espaces en vous organisant de manière intelligente.

Nous allons tout de suite entrer dans le vif du tuto et découper ça en étapes simples :

Étape 1 : préparation.

balcon rangé

Nous commencerons par un grand coup de ménage. Évidemment si vous avez un balcon je suppose que vous avez accumulé plus d’un objet inutile dessus, donc nous allons tenter d’enlever le maximum de choses inutiles pour libérer de l’espace. Un petit coup de balai ne fait pas de mal au jardin et vous permettra de vous projeter dans un espace propre et net.

Nous prendrons ensuite un temps de réflexion sur la terrasse, en buvant un thé ou un café par exemple, nous pourrons ainsi définir nos objectifs, notre budget et mieux nous projeter.

Étape 2 : architecture.

plan terrasse jardin

Une fois que l’on aura défini nos objectifs nous pourrons entamer la conception de cet espace potager en fonction de nos besoins et ambitions. Commencez petit et agrandissez pas à pas. Il n’est jamais trop tard pour s’agrandir mais voir trop grand peut vite être démotivant.

Dans un premier temps identifiez bien votre exposition lumineuse de manière à anticiper les emplacements de chaque plante en fonction de leur besoin en lumière. Il sera idéal d’avoir une exposition plein sud mais dans ce cas il sera nécessaire de créer un coin ombragé, pour les plantes aromatiques comme la menthe ou le basilic par exemple. Pour cela les bambous seront idéal, ils adorent le soleil et permettront de facilement créer un coin d’ombre, de plus il grandissent vite et pousse facilement. Vous pouvez évidemment utiliser tout type de plante présentant ses caractéristiques pour cette utilisation.

Dans le cas d’une exposition autre que plein sud, il ne devrait pas être nécessaire de recourir à cette méthode. Mais n’hésitez à vous en inspirer en plaçant vos plantes gourmandes en lumière devant les plantes les plus fragiles pour faire un écran naturel.

Nous choisiront ensuite des emplacements adaptés pour chaque plante que nous souhaitons cultiver et nous noterons ainsi le nombre de jardinière nécessaire.

Par exemple :

  •  1 grosse jardinière ( 70-100l )  pour les tomates.
  •  1 grosse jardinière ( 70-100l ) pour les aubergines.
  •  1 grosse jardinière ( 70-100l ) pour la verveine, menthe, basilic et ciboulette.
  •  1 petite jardinière (30-50l ) pour les fraises.
  • 1 grosse jardinière ( 70-100l ) pour les melons.
  •  1 petite (30-50l ) jardinière pour le thym et le romarin.
  • 1 grosse jardinière ( 70-100l ) pour la salade.

 

Étape 3 : mise en place.

potager terrasseIl nous suffit maintenant de se procurer les jardinières correspondantes ainsi que le terreau ou la terre ( riche de préférence ) pour les remplir. Cette étape tiens en quelques mots mais elle sera très sûrement éprouvante physiquement, trouvez des bras !

Nous placerons ensuite nos semis, en les écartant de 20cm environ, dans les jardinières. Je vous conseille de mettre en place un système d’irrigation automatique pour ne pas avoir à arroser tous les 3 jours, nous ferons un article bientôt sur le sujet.

Pour finir n’hésitez pas à trouver un emplacement pour un gros bac opaque qui vous permettra de faire un compost pour amender vos jardinières gratuitement et de la manière la plus naturelle. Nous traiterons aussi le sujet bientôt ( on dirait qu’on a du pain sur la planche…)

Pour finir pensez à vous aménager un espace confortable avec une petite table et un endroit pour s’assoir. Cela vous permettra de vous installer dans les meilleurs conditions pour observer de temps à autre votre jardin et réaliser les petites tâches habituelles.

Conclusion

Voilà ! Nous avons terminé ce petit article sans prétention qui a vocation à vous motiver à vous lancer dans ce genre de petit projet enrichissant et passionnant. N’hésitez pas à participer à l’amélioration de cet article en apportant votre pierre à l’édifice, via l’espace commentaire que vous retrouverez en bas de page.

Sources : Wikihow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *